Propos

IMG_0684Je suis conteuse, mais à la base, j’ai étudié la philologie classique, discipline créée par Erasme et ses pairs il y a 500 ans. Il y a quelques années, je suis revenue à mes premières amours en me plongeant dans ce début de XVIe siècle, moment clé pour la construction de l’Europe moderne.

Les siècles ont passé, mais le message érasmien n’a rien perdu de sa pertinence. Or, si le nom et la silhouette d’Erasme restent familiers, peu de nos contemporains savent réellement qui il était et ce qu’il a fait.

L’enjeu de ce projet consiste à rendre Erasme accessible à un public le plus large possible sans trahir l’essentiel de sa pensée : une vision simplifiée, certes, mais non simpliste de sa vie et de son oeuvre. Le personnage en lui-même m’y aide grandement, car, tel qu’on le découvre dans ses écrits, il est pittoresque au possible

Une autre spécificité du projet est l’usage de marionnettes-objets comme soutien à la narration. Outre l’expressivité accrue que ce moyen confère, il permet de donner clairement la parole à Erasme, en le citant, par endroits, littéralement. Ces moments clés correspondent à ses débats et ses prises de position sur la guerre, la place de la religion dans la société, l’instruction comme moyen d’émancipation et, surtout, la liberté de l’individu face aux systèmes.

Enfin, et c’est le plus important, qu’on s’intéresse ou non à l’Histoire, il s’agit d’une vraie histoire,  pleine de rebondissements et d’émotions. L’auteur de l’Eloge de la Folie nous invite à rire, parce que nous sommes tous fous, c’est-à-dire conformes à notre nature humaine.